Le Flottement Cuir 2ème Partie

Le Flottement Cuir 2ème Partie

J‘ai un cuir imposé à 2 % d’allongement et mon client veut que l’aspect reste tendu en toutes circonstances » qu’est ce que je fais ?

En toutes circonstances signifie tous lieux et toutes saisons car si vous vous intéressez à cette problématique, vous vous rendrez vite compte que ce problème qualité est lié à la saisonnalité et à la situation géographique du véhicule. En effet vous avez plus de risque d’avoir du flottement cuir si vous êtes à Brest en automne qu’à Marrakech en été.  A une époque où les coiffes de siège sont souvent fabriquées  à plusieurs milliers de kilomètres du lieu de garnissage le risque est d’autant plus grand d’avoir des problèmes si on ne prend pas les bonnes dispositions.

Quelles sont les solutions ?

Certaines vont vous paraitre désormais évidentes et la liste ci-après est loin d’être exhaustive . La maitrise de toutes les étapes  de transformation du cuir  permet quand à elle de limiter l’impact négatif   des dispersions dimensionnelles sur le flottement.

Matière

Tester le cuir qui aura été choisi ou imposé au plus tôt afin de faire remonter les risques potentiels.
Faire une capabilité sur l’épaisseur du cuir dont les tolérances sont en général à +/- 0,2mm pour un nominal à 1,2-1,3mm, le tanneur ayant tendance à se situer au mini de l’épaisseur. Plus le cuir sera fin plus il sera sensible au flottement.


Contrôler la teneur en eau avec un hygromètre même si cette dernière n’apparait pas dans les exigence du CDC de votre client. Veiller à ce qu’un moyen de conservation de la teneur en eau soit mis en place chez le tanneur afin de vous la  garantir à l’arrivée (sur peaux et pièces découpées)

Hygromètre LM5
Développement produit

Recruter des maitres selliers qui connaissent la problématique du flottement cuir et intégreront des solutions dans la définition de leurs gabarits.
Eviter les peaux de tambour (formes concaves), développer autant que possible des formes convexes en collaboration avec le service design.
Eviter les grandes pièces cuir. Empiècements plus petits et plus de rappels de garnissage. Il est normal que le design d’un siège cuir soit différent d’un siège textile .
Mettre de la réserve de garnissabilité (compression des mousses) tout en tenant compte de la pénibilité du garnissage. L’espace créé par l’allongement du cuir sera comblé par la mousse selon sa résilience.

Coupe Couture

Ne jamais couper sous atmosphère sèche. Travaillez sous hygrométrie régulée (entre 50 et 60%HR).
Maitrisez vos tolérances de découpe qui ne devraient pas être supérieures à +/- 2 mm quelque soit la dimension des empiècements.
Maitrisez les nominaux des talons de couture. Former vos couturières à la gestion de l’embus lorsqu’il y en a.

Si après avoir mis en oeuvre toutes ces recommandations vous avez toujours du flottement cuir il va falloir passer à un autre niveau d’action qui va couter de l’argent  : l’adhésivage ou le guttage du cuir.
Dans la troisième partie de mon article je vous expliquerais les différents types d’adhésivage avec leurs contraintes et bénéfices ainsi que les moyens de correction du flottement cuir au poste de finition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *